La paroisse en 1 clic

La paroisse en un clic

Annoncer
Cliquer ici pour accéder aux soirées-débats mensuelles
Formations diocésaines
Cliquer ici pour accéder au livret diocésain sur Vatican II
Cliquer ici pour accéder au blog du curéCliquer ici pour revoir les événements passés...
Célébrer
Cliquer ici pour connaître les lieux et horaires des messes
Cliquer ici pour préparer un baptême
Cliquer ici pour vous préparer au mariage
Cliquer ici pour préparer des obsèques
Cliquer ici pour accéder aux anciennes feuilles de messe...
Servir
Secours Catholique
Cliquer ici pour participer au Denier de l'EgliseCliquer ici pour accéder au journal paroissialAgenda des paroisses de Naucelle & Baraqueville
Jeunesse
Eveil à la foi, Ce1KT Ce2-Cm1-Cm2Cliquer ici pour accéder aux propositions pour collégiens
Lycéens, 18+
Cliquer ici pour accéder au groupe Youcat pour étudiants et jeunes professionnels

Actualités

L’Eglise de France soutient les étudiants d’Irak
Aider les étudiants d'IrakMgr François Fonlupt a invité les paroisses du diocèse à s’associer les 5 ou 12 juin au soutien que l’Eglise de France veut apporter aux chrétiens d’Irak, en particulier aux étudiants chassés de chez eux par Daesh et réfugiés au Kurdistan irakien, pour continuer d’étudier sur place. Cliquer sur l’image pour participer.

Synode diocésain
2016 05 22 Pèlerinage de mi-synode à Ceignac (106)Dimanche 22 mai, de 10h à 17h, le pèlerinage paroissial à Ceignac a coïncidé avec le rassemblement de mi-synode avec les paroisses de Rodez, Onet, La Primaube et Baraqueville et le lancement de l’assemblée synodale pour la 2ème étape du synode. Cliquer sur la photo ci-contre pour un reportage photos de ce dimanche en doyenné.

Pâques 2016
Anastasis in Chora_lg« Aujourd’hui, Dieu notre Père, tu nous ouvres la vie éternelle par la victoire de ton Fils sur la mort, et nous fêtons sa résurrection. Que ton Esprit fasse de nous des hommes nouveaux pour que nous ressuscitions avec le Christ dans la lumière de la vie. Lui qui règne avec Toi et le Saint Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles.« 

L’oraison du dimanche de Pâques nous tourne vers une vie vécue autrement, à la suite du Christ, habitée de son Esprit, renouvelée dans sa lumière : un style de vie à aimer son prochain, la Création, la vie… sans craindre la souffrance, le mal et la mort. Cette prière nous ouvre aussi vers un « au-delà » de la vie, dont le style de vie chrétien « ici-bas » donne un avant-goût sans en épuiser les possibles, et dont la résurrection du Christ atteste qu’il est notre véritable destination. Une prière en communion toute particulière avec les familles et les victimes des derniers attentats, à Lahore, Bagdad, Bruxelles, Maiduguri, Grand Bassam, Aden, Istanbul…

Liens

– un aperçu du journal paroissial « Echo du Naucellois » de ce mois et du mois précédent,
Feuillet oecuménique a– le feuillet pour la semaine de l’Unité des Chrétiens (du 18 au 25 janvier 2016),
– les célébrations pénitentielles de Noël & Toussaint 2015.
– des vidéos du concert choral du 8 novembre à l’église de Naucelle, ici.
– les formations diocésaines 2015-2016 ICI.

La paroisse SBES a fêté Noël

C’est dans une église « archipleine »2016-12-24-chant-vierge-kt-noel16 que s’est déroulée une belle cérémonie de Noël avec la participation des enfants de l’Eveil à la Foi, du Catéchisme et des jeunes de l’Aumônerie. Le conte de Noël nous a fait voyager de Rocamadour à St Jacques de Compostelle soit 1200 km. Nous avons fêté la naissance de Jésus. Il est notre frère et le Fils de Dieu.

Merci à celles et ceux qui ont œuvré à tout niveau pour que cette messe soit belle : animation, décoration, vidéo…

Conte de Noël

2016-12-24-conte-noel-16Nous sommes à Rocamadour fin novembre. Augustin et Léon, deux auvergnats de bonne souche, ayant fait souvent l’école buissonnière, regardent une affiche devant l’église : « Année synodale, Église en marche ».

A à L : Tu crois qu’il faut marcher pour être chrétien ?

L : Peut-être bien !… D’ailleurs beaucoup de chrétiens passent ici, entrent dans l’église, prient, et nous demandent la route pour marcher jusqu’à St Jacques en disant c’est le pèlerinage.

A : Alors je crois qu’il faut y aller.

L : Tu as vu, il ne faut pas grand-chose, ils ont un sac à dos et un bâton.

A : Tu crois qu’ils ont pris du jambon, du pâté, du saucisson ? C’est essentiel.

L : Sûrement !

2016-12-24-conte-noelL à A : On a tout, on enferme les provisions, et nous partons demain ; rendez-vous à 9h devant l’église, les jours sont courts en cette saison.

Le lendemain à 9h, nos deux apprentis pèlerins sont devant l’église.

L à A : Dis, si on faisait une prière, avant de partir, à St Christophe, tu sais bien chaque année on bénit les voitures.

A : Oui, entrons (d’habitude, ils restent au fond).

Ils s’avancent vers la statue de St Christophe qui est dans une chapelle, derrière un tableau.

L : Tu as vu, il y a écrit « Noces de Cana, Jésus change l’eau en vin ». Signé : « Ca-Ca-Ca-Ra-Vage » !

A : Eh bé ! Moi qui ai pris trois bouteilles de contrex !

Ils demandent à St Christophe de les protéger et se dirigent vers la sortie, leur place habituelle, le dimanche. En avançant, ils remarquent un autre tableau.

A à L : Tu as vu, c’est Jésus devant des grandes personnes. Elles ont l’air méchantes et sérieuses.

L : Ça me rappelle quelque chose.

A : Moi, non.

L : Si ! Tu sais, bien, M. le Curé a dit à la messe que Jésus était parti trois jours au temple, que ses parents l’avaient cherché.

A : Attends, oui oui , la fugue.

L à A : Ben, tu sais, mon neveu, il a fugué un jour. En rentrant, quelle raclée !!! Alors, trois jours, tu penses !!!

A : Allons, il faut partir.

L et A sortent, se mettent en route et voient un panneau avec une flèche à la sortie du village : St Jacques 1200 km. Ils s’arrêtent et réfléchissent.

L : 1200 km ! On nous a dit que les pèlerins faisaient 20 km par jour. 1200 divisé par 20. Voyons 1 fois 6 = 6, 2 fois 6 = 12. 12 donc, 200 jours puisque 2 x 6 = 12. Non 120 jours !

A : Tu es sûr ?

L : Non, moi et le calcul… J’ai eu du mal avec les tables de multiplication.

A : Ça ne fait rien. Pour aller à Gramat, il faut bien 10h, ce doit être ça.

L et A marchent, marchent, et soudain un jeune homme passe avec un âne.

A : Si on avait un âne, il porterait les sacs, puis on pourrait le monter quand on serait fatigué.

L : Tu te rappelles le livre de M. le Curé : Joseph, et Marie assise sur un âne, portant Jésus bébé. Tu crois qu’eux aussi, ils allaient à St Jacques ?

A : Non, tu as vu la route, eux ils avaient du sable.

L : Du sable, du sable, ils fuyaient, mais où ?

A : Voyons, voyons, la plage !… Non, non, ça y est : l’Egypte.

L : On peut faire un détour, ce doit être près de St Jacques.

A : Tu es fou !!! On a 1200 km à faire et on ne sera jamais de retour à Noël.

L : Noël ! Noël ! Regarde ce sapin… si on retournait ? Après tout, seule l’intention compte. On a marché deux heures, on est des bons chrétiens.

L à A : Regarde l’église au loin, elle brille sous le soleil comme à Noël. On s’y voit : la messe de minuit, les gens qui chantent, Jésus qui naît. Alléluia !

Noël des petits

2016-12-24-eveil-a-la-foi-2-noel-16-2Déjà le samedi 17/12, les enfants de l’Eveil à la Foi s’étaient retrouvés à l’église de Naucelle avec leurs catéchistes pour « découvrir » les personnages de la crèche. Ils ont écouté attentivement les explications du Père Castan sur la signification de la fête de Noël.

Diocèse de Rodez